Une fois n'est pas coutume, j'ai pu aller découvrir hier soir le film Sherlock Holmes au cinéma, dernier scénario de Guy Ritchie en date avec notamment Robert Downey Jr, Jude Law et Mark Strong.
L'histoire: Après être finalement parvenu à arrêter le tueur aux méthodes occultes Lord Blackwood, le légendaire détective Sherlock Holmes et son assistant le Dr Watson peuvent clore un autre cas brillamment résolu. Mais quand Blackwood revient mystérieusement d'entre les morts et reprend ses sombres activités, Holmes doit repartir sur ses traces. Devant dans le même temps gérer la nouvelle fiancée de son partenaire et le chef de Scotland Yard, le détective doit démêler les indices qui le mèneront vers une série de meurtres tordus, de tromperies et de magie noire, ainsi que l'étreinte mortelle de la tentatrice Irène Adler...
Mon avis: Avant d'aller voir ce film, je me doutais de ce que je verrai sur la toile du cinéma: un film à la sauce Guy Ritchie, mais plus "grand public" que ces précédents opus "Arnaques, crimes et botanique", "Snatch", "Revolver" et "RocknRolla". Du coup, on sent que la patte du réalisateur est présente, dans les dialogues par exemple, ou bien dans le souci des détails ou dans la chorégraphie des combats. Pour le reste, on en prend plein la vue avec les effets spéciaux et l'humour est présent. La relation Robert Downey Jr - Jude Law pour le duo Holmes - Watson fonctionne à merveille, et Rachel McAdams a un rôle à sa mesure dans un Londres du XIXème siècle plus vrai que nature. Il n'empêche, je n'ai finalement pas été positivement surpris: le film est très bon, on passe un bon moment, mais je suis assez mitigé. Je l'achèterai de toute façon en DVD pour le revoir, mais la fin, tout comme plusieurs scènes longuettes, ne m'ont pas réellement satisfait. Mais allez, j'arrête de faire mon difficile, car le film reste bien sympa dans le style et le tout donnerait presque envie d'avoir une suite...

6a00d8341c046f53ef012876827f38970c_800wi