dimanche 23 mai 2010

Tu as la colique, c'est ça ?

J'ai lu vendredi midi le tome 8 du manga Sun-Ken Rock.
Dès la première page de ce volume, on sent que Boichi - le mangaka - va encore se faire plaisir au niveau des courbes de ces personnages féminins... Kae-Lyn est d'entrée quasiment nue, ça promet pour la suite. Il n'empêche, l'humour a lui aussi l'air d'être au rendez-vous, et ce encore plus qu'avant: le lecteur sait d'ores et déjà que ce qu'il voit dans les toutes premières planches n'est qu'un prétexte pour l'auteur, et que ce chapitre va être totalement loufoque !
Hors ces premiers dessins quelques peu dévêtus - et qui nous ramènent immanquablement au fait qu'il ne faut pas lire certains mangas au milieu de la foule pour ne pas avoir l'air d'un dégénéré - Boichi nous démontre dans ce tome toute l'étendue de son amour pour la virilité et la bouffe. La virilité, ça fait un bout de temps qu'on la croise: chacun sait d'ailleurs qu'il en sera question à un moment ou à un autre, et que la bande à Ken va devoir livrer quelques coups...
Par contre, la bouffe, honnêtement, l'auteur donne envie: plats typiques coréens à foison avec moult détails et dessins reproduits d'après photos, y a pas à dire, ça donne l'eau à la bouche. Ça donne également envie d'en faire autant que la team de Ken, et d'aller s'éclater la panse de bons petits plats dans un resto traditionnel... Mais bon, malheureusement, c'est pas trop mon truc. Alors je me rabattrai probablement sur un petit KFC ce weekend.
Outre tout cela, il y a également le gros point fort de ce manga: l'humour. Autant l'auteur est un génie pour ce qui est de reproduire de superbes dessins, autant il excelle dans le fait d'en faire des tous nazes qui en deviennent tordants: la géniale scène où Ken jongle entre son rendez-vous avec sa team et celui avec sa chère et tendre Yumin, en courant à toute berzingue pour ne pas éveiller les soupçons, est véritable tordante: honnêtement, elle m'a vraiment fait rire, et pas qu'une fois.
A lire absolument donc, mais à ne pas mettre entre toutes les mains les enfants !

sun_ken_rock_boichi