mercredi 23 juin 2010

Travailler, hein ?

Depuis que je suis sur mon nouveau poste (c'est-à-dire depuis début mai), j'arrête pas de bosser. Heureusement qu'il y a la limite de 10 heures de travail par jour, sinon j'exploserais les compteurs encore davantage. Du coup, maintenant, bosser entre 45 et 50 heures par semaine, c'est devenu normal. Je suis claqué. Mais le pire, c'est quand j'ai l'impression qu'on me critique parce que je serai la seule et unique cause de ce travail (genre: manque d'organisation, ou manque de délégation des taches...). Bon,  nous sommes d'accord, je ne suis pas responsable du service, c'est pas à moi de gérer ce genre de chose. Si j'ai trop de boulot, je le dis, et c'est ce que j'ai fais. Si les solutions apportées ne conviennent pas, c'est pas forcément que c'est ma faute... Mais apparemment, c'est aussi difficile de le comprendre pour les autres. Il faut aussi dire qu'ils doivent être débordés également, mais peut-être n'a-t-on pas forcément la même notion de ce genre de choses. Bref, même en travaillant autant, je ne suis pas à jour. Pire, chaque jour, je suis plus en retard que le jour précédent. Le problème majeur, c'est que ça commence à me gonfler, et donc à m'énerver. Au final, j'ai presque peur d'arriver au stade où j'en aurais plus rien à foutre. Honnêtement, en ce moment, c'est vraiment n'importe quoi. Vivement qu'on arrive aux alentours du mois d'octobre que les choses se stabilisent. Et aussi, vivement les vacances la semaine prochaine...

Posté par Lynks à 20:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


lundi 21 juin 2010

Doubt: Epilogue

Je les ai tous revendus. Les quatre tomes. Sans aucun état d'âme.

19452

mercredi 16 juin 2010

Pea Soup

Yeah, une petite playlist, ça faisait longtemps. Je sais, on est le seize, mais j'y ai pensé en rentrant du boulot (il était 20h24, ça fait peur). Bref, de la miouzique, comme d'habitude, et plutôt des musiques que je n'ai pas très envie d'écouter pour le moment pour les premières. J'ai malgré tout écouté le Fucking On Music de Revolte tout à l'heure, avec un certain plaisir. Ainsi que les AKB48, qui sont toujours aussi entraînantes.

  1. Bowling 4 Soup - The Bitch Song
  2. Rooney - When Did Your Heart Go Missing
  3. Tiga - (Far From) Home
  4. Jimmy Screech - Attention!!!
  5. The Roots - Birthday Girl
  6. Modjo - Chillin'
  7. Shantel - Disco Boy
  8. Deep Forest - Endangered Species (Galleon remix) (radio edit)
  9. Bon Jovi - Everyday
  10. Fu Manchu - Evil Eye
  11. Revolte - Fucking On Music (Fat Phaze mix)
  12. Fingathing - Head To Head
  13. Daft Punk - High Fidelity
  14. Rouge à Lèvres vs Foreign Beggars - Hit That (Gash)
  15. Phoenix - If I Ever Feel Better
  16. Les Rythmes Digitales - Jacques Your Body (Make Me Sweat)
  17. Gelstat - Kriminal Set
  18. Justice - Let There Be Light (Breakbot remix)
  19. AKB48 - Namida Surprise!
  20. Alley Life feat. Black Planet - Out With The Old

mardi 15 juin 2010

Définitivement non

Suite à cet article, je me devais de rebondir au sujet du manga Doubt. Car j'ai acheté le quatrième et dernier volume ce weekend, et l'ai lu aussi sec ce midi. Et il n'y a pas à dire, ce titre est définitivement une merde (désolé...).
Déjà, j'ai été fort étonné que ce quatrième tome soit le dernier. Vu comme se terminait le précédent, je tablais au moins sur 6 ou 7 tomes... Bon, tant mieux, ça me fera économiser quelques euros (ou plutôt, ça me les fera dépenser dans d'autres mangas). A la différence des précédents, ce volume est assez énorme au niveau du nombre de pages (ou alors il est juste plus gros ?); le prix reste malgré tout identique (heureusement). Quant à la trame en elle-même, là, on frôle le zéro pointé. Dès les premières pages du premier tome, j'avais peur: disons simplement que je retrouve dans celui-ci tout ce que j'avais redouté.

Attention, énormes spoilers de la mort qui tue ON, merci de ne pas lire si vous n'avez pas lu le manga en entier car je raconte tout sans aucun scrupule :

Mitsuki (la gentille devenue méchante) dit que Yû (le héros) est un menteur parce qu'il ne lui a pas dit qu'il n'avait pas de code-barres tatoué sur le corps. Elle lui avait soi-disant laissé une chance en ne lui mettant pas de code-barre mais le punit parce qu'il ne lui a pas dit alors que c'est elle qui ne lui en a pas mis et qu'elle le savait: vous suivez ? En gros, elle lui reproche de mentir en faisant abstraction même du stress généré par la situation et des meurtres. Soit.
Ensuite, petite explication sur le pourquoi de la tuerie: une belle partie de rigolade. L'une est tuée parce qu'elle aurait fait croire qu'elle était une victime (?), l'autre parce qu'il garde le sourire en toutes circonstances (??) et la dernière parce qu'elle serait une grosse rebelle qui ferait partie des yakuzas (au moins) mais qui là s'est faite dézinguer en deux minutes. Crédible. Mais bon, continuons pour en savoir plus. Mitsuki (la gentille devenue méchante) a juste l'air d'une grosse psychopathe, et apparemment Hajime (le bigleux suspect) aurait tué quelqu'un au cours d'un exercice (mais de quoi parle-t-il ???). Là, je me suis même demandé si la traduction française de Ki-oon n'avait pas des ratés, et je pense que non d'après leur professionnalisme. Donc, ces gens étaient des menteurs qui méritaient de mourir. Bon, allez, disons que je suis d'accord.
La psychopathe téléphone alors à son père avec des plans-séquences dans un hôpital qui ne servent à rien, puis elle va chercher une corde pour pendre nos derniers gentils héros, et laisse donc Yû (le héros) et Hajime (le bigleux suspect) discuter tranquillos. Bien sûr. On apprend alors que ce dernier est en fait un keuf (un keuf fait très souvent suspect) et qu'il savait tout ce qu'il s'était passé ! Incroyable retournement de situation. Mais alors que le lecteur ne comprend plus qui parle à qui avec un mélange de phylactères et de dessins qui n'ont rien à voir les unes avec les autres, Mitsuki (la gentille devenue méchante) nous révèle enfin le pourquoi du comment: Yû (le héros) lui aurait menti un peu plus tôt dans la semaine ! Diable ! Enfer ! Damnation ! C'était donc ça !
Mais tout ceci n'est en réalité qu'un horrible malentendu: il ne lui mentait pas, il voulait juste lui faire un cadeau pour son anniversaire. Bah mince alors, trois morts à cause de ça, c'est ballot. Mais alors qu'ils parlent à n'en plus finir et par un hasard de circonstance incroyable, Yû (le héros) arrive à saigner Mitsuki (la gentille devenue méchante) et s'enfuit avec ce bon Hajime (le bigleux suspect qui est en fait un keuf) qui pionce parce qu'il est trop blessé. C'est alors qu'il veut ouvrir la porte de sortie que Rei (la gamine bizarre) réapparaît, aussi fringante qu'à la première case du manga ! Hé oui, c'est elle la super-méchante d'après ses propres dires - une jolie pirouette de la part de l'auteur digne des tous meilleurs films du genre - et elle aurait décidé de tuer tous ses anciens téléspectateurs pour se venger, parce que ses amis ont pas été gentils avec elle et parce que ses parents sont des dépressifs attardés. Elle aurait pu mourir dans leur accident de voiture, mais non: quel manque de bol ! Bref, Rei (la gamine bizarre qui est la super-méchante) casse le cadeau que Yû (le héros) voulait offrir à Mitsuki (la gentille devenue méchante) qu'il avait dans la poche (il vient de s'en rappeler); elle lui raconte alors qu'elle a hypnotisé Mitsuki (la gentille devenue méchante) parce qu'elle était faible. Aha ! Le mangaka est alors assez fort pour ne pas montrer de scène finale, et il y a alors un SUPERBE cliffhanger qui ne mène à rien sinon une scène ayant lieu le lendemain ou un truc comme ça.
Rei (la gamine bizarre qui est la super-méchante) appelle alors Yû (le héros) sur un portable qui se trouve par terre. Il était à l'hôpital à veiller Mitsuki (la gentille devenue méchante mais qui était en fait hypnotisée par la vraie méchante et donc qui est gentille) qui allait prendre perpète pour meurtre mais qui est pour l'instant dans le coma. Chose magique, et alors que Hajime (le bigleux suspect qui est en fait un keuf) se fait dézinguer comme un con, la sonnerie du portable par terre aurait réveillé Mitsuki (la gentille devenue méchante mais qui était en fait hypnotisée par la vraie méchante et donc qui est gentille) de son coma, et elle serait alors redevenu méchante. On n'en sait pas plus. Peut-être que Yû (le héros) est mort. Mais apparemment on n'en sait rien, et tout le monde s'en fout. Moi le premier.

Spoilers OFF, vous pouvez retourner glander.

doubt_big_1_17abe25

On a tous à y gagner

Aujourd'hui, j'ai reçu un colis.
Sur le colis, il est marqué mon numéro d'appartement, l'étage et le numéro de bâtiment, en plus de ma rue bien sûr.
Le facteur a cru bon d'ajouter au stylo: "Le numéro d'escalier est le plus important. Merci."
Euh, ah bon ?

fail_24

Posté par Lynks à 01:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


mercredi 9 juin 2010

La vérité dans la publicité

D'après l'auteur des sous-titres, "une tentative maladroite de traduction en français de l'excellent court-metrage "Truth In Advertising". C'est tellement vrai ! Désolé pour les grossièretés, et pour les expressions mal traduites...". En tout cas, il s'agit là d'une vidéo géniale. Je me suis tapé des barres de rire plus d'une fois, et ça démontre totalement ce que les gens doivent vraiment penser quand ils sont au boulot. Moi-même, parfois, dans certaines situations, je suis à peu près sûr que j'en pense pas moins. Visionnez, ça dure une douzaine de minute, mais ça vaut vraiment le coup ! Source: Korben.

lundi 7 juin 2010

Aliens

Ah ! Elle n'était pas dans le top 20 de ma dernière playlist, mais il y avait le titre de The Prodigy - Invaders Must Die sur le trailer du film Scott Pilgrim VS The World que j'ai vu sur NoLife (voir article précédent pour ceux qui ne liraient qu'un article sur deux, bouh !). Du coup, comme j'aime beaucoup ce titre actuellement, je le poste et je le partage.

Round One, Fight !

Je viens de voir sur NoLife le trailer du prochain film d'Edgar Wright - sans ses complices de Shaun Of The Dead (2004) et Hot Fuzz (2007), Simon Pegg et Nick Frost: Scott Pilgrim VS The World. Mais que voilà un film qui a l'air intéressant et qui me fait plaisir ! J'ai pas trouvé la même (longue) version que j'ai vue à la télé, mais ça sera mieux que rien (pas sous-titré, mais bon); en gros, l'histoire, c'est un mec qui rencontre une nana qui lui plaît: mais pour sortir avec elle, il devra battre ses 7 anciens petits amis. Mais mdr le scénario... Le reste se passe de commentaires.

dimanche 6 juin 2010

Une petite page de pub

Voici la dernière publicité Adidas "Cantina 2010", avec des stars (d'après la liste, David Beckham, Daft Punk, Snoop Dogg, Franz Beckenbauer, Noel Gallagher, Ian Brown, Ciara, Jay Baruchel, DJ Neil Armstrong...) dans une scène de Star Wars. Intéressante, j'aime beaucoup l'idée, donc je partage. En tout cas, les équipementiers rivalisent d'ingéniosité pour trouver de nouvelles idées publicitaires, et je préfère ça plutôt que de nombreuses autres pubs qui passent en boucle à la télévision...

vendredi 4 juin 2010

Crazy

Alors que je jouais tranquillement au Crazy Cow Music Quiz sur Facebook (ouais des fois je perds mon temps à des trucs totalement idiots...), je suis tombé sur deux musiques totalement différentes qui m'ont rappelé des souvenirs d'écoute de Fun Radio à l'époque: Lady Laistee avec le morceau "Et si", et MC Solaar avec le morceau "Hasta la vista". N'écoutant que mon courage, je suis allé écouter les titres en entiers, et ô surprise, je trouve les sons incroyablement ressemblants ! Pour vous aider, vous pouvez les écouter à votre tour en entier, et voir au passage de l'un à l'autre l'énorme ressemblance qui réside entre les deux titres. Je trouve ça assez impressionnant, mais c'est sans doute un hasard total étant donné le choix des instruments et du beat...