Ça y est, je recommence à être grave à la bourre dans mes chroniques, et ça va foutre la merde grave ! C'est ça d'être en mode flemme, après ça fait chier... Bon ! Aujourd'hui: le premier tome du manga Detroit Metal City ! Cette série est parue pour la première fois en septembre 2008, et c'est seulement maintenant, 3 ans plus tard, que je la découvre, grâce à DrChewbacca et son excellent blog (http://3615-mavie.blogspot.com/)... quand la série est terminée, a priori. Bref ! Un manga que je n'aurais sans doute jamais découvert si on n'en avait pas fait l'éloge, car les dessins sont vraiment pas très beaux... mais ça serait carrément une erreur de s'y arrêter ! En effet, en lisant les premiers chapitres, je me suis vraiment taper des barres de rire, tant la situation du héros Sôichi Negishi est improbable: musicien calme et pacifique fan de pop suédoise, celui-ci est en réalité le célèbre guitariste et leader charismatique d'un groupe de death metal ! Autant dire que les situations improbables se succèdent, et Kiminori Wakasugi se plaît à entraîner son héros du côté obscur de la force... La traduction française de Sylvain Chollet et l'édition de 12bis sont excellentes, et l'auteur nous gratifie d'un "dictionnaire DMC" magnifique en fin de chaque chapitre. Awesome ! 18/20.

9782356480248FS