lundi 29 janvier 2018

Charles V

Charles roulait toujours. Ou plutôt, il conduisait toujours son véhicule qui, lui, roulait. Au départ d'une longue portion en ligne droite, il pensa subitement au mensonge. Le mensonge n'est-il pas finalement le socle sur lequel chacun se construit sa vie ? Les mensonges font partie du bagage des mauvaises actions qui vous rattrapent toujours et, pourtant, certains en usent et en abusent. Pourquoi ? Seraient-ils immunisés contre leurs démons ? Ou pensent-ils tout simplement être dans le vrai ? A moins qu'ils ne soient convaincus que c'est un passage obligatoire, nécessaire pour parvenir à leurs fins, la fin justifiant les moyens - même les plus vils ? Comment ces gens peuvent-ils se regarder dans la glace, ou dormir ? Charles sortit par la bretelle.

Posté par Lynks à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 28 janvier 2018

Charles IV

Alors qu'il roulait pour rallier son domicile par cette fraîche soirée, Charles continua de laisser vagabonder ses pensées. Il songea à cet automobiliste qui semblait si pressé, aux éventuels accidents qu'il évitait par sa légendaire propension à prendre le maximum de précaution, aux animaux qui - peut-être - se terraient dans les environs et à qui on avait encore réduit l'habitat ; seuls les aériens, les sous-terrestres ou les minuscules peuplaient d'ailleurs potentiellement cette partie de Terre. Était-ce triste ? Était-ce sans importance ? Ne pouvions-nous rien y faire ? A quoi bon ? Enfermé à l'abri dans ce moyen de transport calfeutré, quelle question ou quelle réponse aurait ici une réelle importance ? Le voyage continua ainsi, neutre.

Posté par Lynks à 02:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]