dimanche 11 septembre 2011

Reese Witherspoon

Et une photo de la superbe Reese Witherspoon, datant apparemment de 2006 (Les Inrockuptibles).

Reese_Witherspoon

Posté par Lynks à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Ryan Phillippe

Une photo de l'acteur que j'avais trouvé dans un magazine, mais je ne sais plus lequel.

J'adore ce mec.

Ryan_Phillippe

Posté par Lynks à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sexe Intentions

Film culte sorti en 1999.

Photo issue du magazine XL.

Sexe_Intentions

Posté par Lynks à 14:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Lolita

La demoiselle sur le post précédent, c'est Dominique Swain. Je la trouvais jolie il y a une quinzaine d'années.

Elle avait 16 ans apparemment, et aurait joué dans le film Lolita. Je n'ai jamais vu ce film. Et je n'ai probablement vu aucun de ses films en réalité. Cette image provient du magazine Entrevue, n°67, de je ne sais plus de quel mois. Bref.

Dominique_Swain

Posté par Lynks à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 9 décembre 2010

Nouvelle-Orléans

Vu dans Le grand journal tout à l'heure, le prochain film de Michel Gondry à venir pour le 10 janvier prochain, "Le frelon vert", avec Seth Rogen et Jay Chou. Ça a l'air plutôt pas mal.


mercredi 22 septembre 2010

Burn Again

J'en avais parlé en avril dernier, mais j'ai à nouveau regardé le film "Burn After Reading" hier soir. Je le répète, ce film est un bijou, notamment au niveau des scènes "récapitulatives", lorsque deux membres de la CIA tentent de comprendre ce qui pousse tous les personnages principaux à s'entredéchirer... Entre paranoïa et ineptie, je pense qu'il faut le voir pour le croire. J'y ai trouvé des similitudes avec Snatch dans la présentation des personnages, et dans le sens où ils se croisent forcément à un moment ou à un autre, mais le style reste très différent - très plaisant dans un autre registre. Et que dire de Brad Pitt, si ce n'est qu'il est absolument royal ! Bref, je n'avais rien à en dire de particulier, mais bon, j'espère que vous l'avez vu aussi...

burn_after_reading

Posté par Lynks à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 20 septembre 2010

Gueule de bois

J'avais acheté plusieurs DVD il y a quelques jours, et j'ai décidé de regarder "Very Bad Trip" ("The Hangover" en VO) hier soir.
L'histoire: Doug va se marier. Ses amis Phil, Stu et Alan décident d'aller enterrer sa vie de garçon à Las Vegas. Mais après une nuit agitée, le réveil est difficile... Pourquoi y a-t-il un tigre dans la salle de bain ? Et qu'est ce que fait ce bébé dans le placard ? Mais surtout, où est passé Doug, qui doit se marier demain ? Il est temps d'essayer de se rappeler de tout ce qui s'est passé cette nuit...
Mon avis: Si l'histoire de départ - et le titre de la VF - rappellent "Very Bad Things", le cœur de tout le film déborde de scènes hilarantes et absolument géniales: les évènements s'enchaînent à toute vitesse, et on retrace avec plaisir tout le parcours des quatre amis durant cette nuit mémorable, dont pourtant personne ne se souvient... Bradley Cooper est au top, mais c'est surtout le fameux Zach Galifianakis qu'il ne faut pas rater, avec sa répartie fantastique et sa façon de voir les évènements de façon totalement décalée... Bref, un très bon moment !

very_bad_trip_3

lundi 7 juin 2010

Round One, Fight !

Je viens de voir sur NoLife le trailer du prochain film d'Edgar Wright - sans ses complices de Shaun Of The Dead (2004) et Hot Fuzz (2007), Simon Pegg et Nick Frost: Scott Pilgrim VS The World. Mais que voilà un film qui a l'air intéressant et qui me fait plaisir ! J'ai pas trouvé la même (longue) version que j'ai vue à la télé, mais ça sera mieux que rien (pas sous-titré, mais bon); en gros, l'histoire, c'est un mec qui rencontre une nana qui lui plaît: mais pour sortir avec elle, il devra battre ses 7 anciens petits amis. Mais mdr le scénario... Le reste se passe de commentaires.

mercredi 19 mai 2010

Quand on veut, on pneu

Oh-oh-oh, je trouve ça génial. J'attendais impatiemment la prochaine sortie de Quentin Dupieux, parce que il y avait des bribes de ce que j'aimais dans ce qu'il faisait, mais sans jamais convertir dans la totalité d'un long-métrage ce que j'aurais voulu y retrouver: cela semble chose faite avec Rubber, certes complètement décalé et donc spécial, mais diablement efficace. Extrait.

Une heure vingt d'un scénario dont le héros est un pneu psychopathe qui se trouve dans le désert américain et qui bute quiconque viendrait lui barrer la route... Une histoire où se mêle humour et décalage, tout un programme !
Mais plus que ce que le film semble être (sortie prévue pour septembre apparemment), c'est toute la mythologie qui gravite autour qui est d'autant plus intéressante: en effet, "que Dupieux ait donné un prénom à son pneu (Robert), pourquoi pas [...] . Qu’il ait tourné ça quasi seul en deux semaines dans le désert américain [...], tant mieux. Mais qu’il obtienne juste la plus belle image du Festival [de Cannes] en ayant tourné Rubber sans chef-opérateur, et avec seulement un appareil photo numérique d’une valeur marchande de 2500 € mis en mode Motion Picture, c’est juste un gros bras d’honneur à la profession. [...] La façon dont [le film] a redonné vie samedi au Festival [...] se lit dans ce sens-là. La curiosité, l’envie et la sympathie devant un objet pop crédible - et teinté d’un snobisme irréel (Xavier du groupe Justice en autostoppeur arborant un tee-shirt du groupe Yes…). Rubber, c’est l’inverse de Tavernier : ça ne coûte rien mais c’est parfois beau comme du William Eggleston. [Le film] se situe à tous les endroits à la fois, quelque part entre le marché du film (où on trouve des films australiens sur des nonnes topless néonazies qui font du surf) et la Palme d’or. Rubber envoie tout chier en beauté et ça fait du bien." (source, Libération).
Ah, et n'oublions pas la B.O.: entre SebastiAn (déjà présent sur Steak), Gaspard Augé (Justice), et Mr. Oizo (himself), ça ne pourra être que du bon.

dimanche 16 mai 2010

Deuxième salve

Je ne sais plus dans quelles conditions c'était, mais je suis tombé sur le DVD de "Mise à prix 2" en passant dans les rayons d'un magasin l'autre jour. J'avais le 1, je l'avais même vu deux fois, et il me semblait suffisamment bien barré pour qu'un "2" puisse être intéressant à visionner. C'est chose faite ce soir.
L'histoire: Un mec du FBI proche de la retraite a fait de longues années de bons et loyaux service. Mais, manque de bol, sa tête vient d'être mise à prix. Oh, de pas grand chose: 3 millions de dollars. Du coup, les plus gros bandits de tout Chicago ont envie de lui démonter la tête à coup de flingues, de torpilles, de couteaux ou de clowns explosifs. Mais les meilleurs flics de la ville sont là pour tenter de le protéger, et ils sont sûrs d'eux les fripouilles ! Bon, par contre, en face, ça rigole pas: entre grands barjots et pros du meurtre en tous genres, il y a de quoi faire. Notre bon monsieur des services secrets américains va-t-il survivre ?
Mon avis: Pas le genre de film dans lequel le téléspectateur a réellement besoin de réfléchir, ce deuxième opus se laisse bien regarder. Quelques scènes gores dans l'introduction des personnages, quelques morts sympathiques ensuite, le film n'est pas à faire visionner à sa petite sœur de huit ans. Il n'empêche, on rigole bien, et les scènes d'actions sont bien foutues; en tout cas, on prend du plaisir pendant les séances de gunfight. Ensuite, l'histoire est bien ficelée, la fin est sympa, les personnages sont cools, et puis y a quelques similitudes avec le 1, donc tout va bien. On a droit à toutes les plus grosses ficelles du genre, mais moi j'adore, et donc j'adhère. Ah, et puis y a la présence de Vinnie Jones dans le film quand même, merde ! Allez, je vous le conseille, il est bien.
Ma note: 14/20.

MISE_A_PRIX_2