mercredi 17 mars 2010

Episode premier

- Y'a des soirs comme ça, c'est carrément la déprime...
- Tu veux dire que c'est comme ça tous les soirs, non ?
- Comment ça "tous les soirs" ? Faut pas pousser quand même...
- Ah bon ? Bin, en tant que vieux nolife a deux ronds, tu dois être habitué à ce genre de truc, tu sais, ce qui se mêle à la frustration et qui permet de mal dormir la nuit...
- Je crois que je vois ce que tu veux dire...
- Je pense que, parfois, il faut accepter de se sentir mal, après on se sent mieux et on vit d'autres choses.
- Ouais, enfin faut pas que ça revienne trop souvent quand même, sinon tu parles d'une vie...
- D'une "non-vie" tu veux dire...
- Quelque chose comme ça... Après tout, la vie n'est-elle pas fait d'évènements de ce genre ?
- Je pense plutôt que notre vie actuelle est la source de beaucoup de ces maux, sans qu'on puisse réellement y faire grand chose.
- Je crois que je vais aller dormir...

southpark2_thumb_1_

Posté par Lynks à 01:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


lundi 8 février 2010

Ouverture

- Hey, tu as vu ?
- Vu quoi ?
- L'autre mec avec son armure, là, il se la raconte grave !
- Ouais, c'est le genre de mec qui porte une armure pour se la péter, mais qui a en réalité autant de personnalité qu'un poulpe trisomique.
- Qu'est-ce que tu as contre les trisomiques ?
- Rien, pourquoi ?
- Bin je sais pas, j'ai eu l'impression que ton allusion n'était pas tellement positive.
- Je vois pas de quoi tu parles.
- Bon, et qu'est-ce que tu as contre les poulpes, alors ?
- Mais rien !
- Ah oui ?
- Non mais on arrête là parce que je sens que ça va être chiant.
- Bin c'est ça aussi de commencer à discuter à deux heures du matin.
- OK donc maintenant c'est ma faute c'est ça ?
- On dit "c'est ma faute" ou "c'est de ma faute" d'ailleurs ?
- J'en sais rien, j'ai jamais su, commence pas à changer de sujet !
- Ouais, c'est comme "autant pour moi" ou "au temps pour moi", personne n'a jamais la même version et finalement les deux façons d'écrire sont admises.
- Ouais, du coup il vaut mieux parler, comme ça t'es sûr que le problème est résolu.
- Quel problème ?
- Allez, bonne nuit.

3elrdhr0