jeudi 4 juin 2009

Enjoy Everything

Après une plutôt mauvaise soirée et une mauvaise nuit, il fallait du courage pour retourner travailler ce matin. Et pourtant, j'aime mon travail, et j'aime m'y rendre. Je sais que les gens - malgré ce qu'on dit souvent - y seront plutôt de bonne humeur, et qu'il me feront donc par la même un peu oublier le reste. Et ce fut le cas, tout du moins en partie. Ce n'est qu'à l'heure du déjeuner que j'ai pu totalement effacer de mon esprit le tortueux état qui y régnait, en lisant le magnifique tome 8 du manga Yotsuba&!.
Car en effet, lire un tome de Yotsuba, c'est vivre la vie simplement, comprendre que finalement les choses les plus simples sont les plus agréables. OK, il y a plein de trucs chiants et/ou difficiles à vivre chaque semaine, chaque mois, mais évertuons-nous à les vivre avec positivité, et arrêtons de croire que chacun veut vous pourrir la vie. Je continue de croire que l'être humain est bon par nature, et je continuerai d'être comme je suis, parce qu'il me semble que c'est ce que je fais de mieux.

Notons enfin les deux mots sur lesquels finissent ce volume: Enjoy Everything. Plus qu'une citation d'Electronic Arts, c'est davantage une philosophie de vie que nous avons là... A méditer.

yotsuba_3


jeudi 28 mai 2009

Le match de la quinzaine

Hier soir entre 16 heures et 21 heures avait lieu un match de toute beauté: Marat Safin - Josselin Ouanna. Si c'est ce dernier qui a finalement remporté la rencontre (7-6 (7/2), 7-6 (7/4), 4-6, 3-6, 10-8), c'est surtout de Safin que je voudrais parler. Rare sont en effet les joueurs que j'apprécie réellement dans un sport aussi individuel que le tennis. Quand on aime une équipe de football, on apprécie généralement la plupart des joueurs qui composent l'équipe. En tennis, c'est davantage la façon de jouer, de se comporter, l'être humain dans sa totalité qui me fait vibrer. Alex Corretja, Juan-Carlos Ferrero, Marat Safin, Novak Djokovic: voilà des joueurs qui m'ont plu, parce qu'ils ne sont pas parfaits, et parce qu'ils ont une grande part d'humanité. Moi, les Français, j'en ai rien à faire. Quand je regardais les sets défiler hier en fin de journée, j'étais davantage sur la façon d'être de Marat, voir ses réactions et ses sautes d'humeur, attendri et ravi de le voir se démener comme cela, avec sa rage et sa combativité, plutôt que d'être à supporter le Français comme un mouton, même si je suis ravi pour lui s'il a gagné. Et si c'était vraiment le dernier Roland-Garros de Marat Safin, j'aurai été comblé de voir un homme comme lui jouer toutes ces années. Après ça, le match Barcelone-Manchester (2-0) a paru bien fade...

-> Le match vu par Eurosport
-> Une interview de Safin sur Sports.fr suite à sa défaite

marat_safin_2

dimanche 17 mai 2009

Benzema - Mandanda - Le duel

Alors qu'un match intense Marseille - Lyon se profile ce soir, Téléfoot a rassemblé (virtuellement) Karim Benzema et Steve Mandanda pour une partie de football... sur console. Toujours marrant à voir, ce genre de vidéo montre à quel point les joueurs restent finalement des êtres humains, et qu'ils ne sont pas aussi hautains qu'ils ont l'air de l'être en permanence à la télévision. Et que le meilleur gagne aussi ce soir ! ^^

-> A voir ici.

benzema_mandanda