mercredi 16 janvier 2013

Dernières lectures

Alors, ouais, à part le 9ème tome de Death Note (que je relis en ce moment), le 3ème tome de Lord et le 70ème (!) tome des aventures de Conan, j'ai quelques critiques à faire.

  • Le premier tome de L'Ile infernale.

Vous prenez Battle Royale, vous mixez ça avec l'Ile de Hôzuki et Walking Dead, et vous obtenez l'Ile infernale. Seule la fin du manga est intéressante et ménage un peu le suspense... Celle d'un mec qui commet un triple homicide pour se retrouver prisonnier sur une île où se trouverait déjà le meurtrier de sa famille. Sympathique. La série est en trois volumes, donc à voir ce que ça vaut à la fin du troisième tome. 15/20.

  • Le premier tome de Thermae Romae.

Une vraie bonne surprise: l'idée de mixer Rome antique et Japon contemporain pour parler du bain est très drôle et change de ce qu'on peut lire d'habitude. Bon, après, les sénètes ne sont vraiment qu'un prétexte, mais ça n'empêche pas d'être très plaisant. D'autant que le héros est souvent débordé par les évènements ce qui rend les évènements cocasses. Bon, par contre, la qualité graphique est pas exceptionnelle, donc ça peut déplaire à certains. A voir avec la suite. 16/20.

  • Le quinzième tome de Sun-Ken Rock.

Alors, déjà: j'adore Sun-Ken Rock. J'adore le style de Boichi, même si ses histoires ne tiennent pas toujours debout... Son style graphique donne la pêche, et son héros prend toujours le contrepied du lecteur, ce qui est un vrai régal. Mais pourquoi ? Pourquoi mettre un PUTAIN DE SPIN-OFF DE MERDE au milieu de ce tome ? OK, l'auteur explique lui-même pourquoi, mais sérieusement c'est absolument n'importe quoi et ça ne sert à rien... Ken ! Reviens-nous avec un tome 16 en béton ! D'autant que depuis la fin du volume 14, on attend la castagne !!! 16/20.


Chevalierisation

Franchement, je comprends pas qu'on puisse détester l'anime «Embrasse-moi Lucile». OK, la version française est ultra pourrie (même si c'est parfois - de fait - très drôle) et ça peut desservir l'histoire... Mais honnêtement, il faudrait pouvoir découvrir la série en VO. Le dernier DVD en date qui est sorti ne proposait ni la VO, ni le CD avec des versions originales des chansons des Bee Hive... Dommage. J'espère qu'on aura la chance, un jour, de pouvoir découvrir tout cela. Reste le manga et ses quatre énormes tomes, d'excellente facture, que je vous recommande. Mais laissez une chance à Lucile, l'intrigue et les imbroglios sont réellement parfait, et la façon de réagir de chaque personnage est très réaliste. Et même si l'anime reste un ton en dessous du manga à ce niveau, c'est un fait, l'ambiance musicale et l'animation rendent les scènes beaucoup plus réalistes.

mercredi 2 janvier 2013

Clannad

Je crois que je viens de lire en Clannad le pire premier tome d'un manga de tous les temps. C'était tellement immonde que j'ai même pas pu aller plus loin que la moitié. Les facteurs de cet horrible gâchis sont multiples et la liste serait sans doute trop longue, mais je vais quand même m'efforcer de lister les qualités et les défauts. Les qualités d'abord: 1/ Les dessins ne sont pas désagréables. Passons maintenant aux défauts: 1/ Le manga est classé seinen. Ahaha. Nan, sérieusement. 2/ La dessinatrice introduit son manga en disant qu'elle aime tout ce qui a bon goût. Voilà. 3/ Les personnages sont mous, mauvais, plats, sans aucune personnalité. Ce sont des clichés ambulants. Ca ferait vomir n'importe qui après moins de dix pages. C'est zéro. 4/ L'héroïne a le charisme d'une moule. Elle est là, elle ne sert à rien, c'est super. 5/ Le héros est sensé être un «délinquant». En réalité, il rentre juste chez lui tard, mais il fait rien de particulier. C'est vrai que c'est flippant. 6/ Le passé des protagonistes est balancé comme la tignasse d'un viking sur la soupe. Ca n'a forcément aucun effet dramatique, c'est juste ridicule et ennuyeux. Tout le monde peut faire ça, et ça ne ferait pleurer personne à part le père de Lucile. 7/ Les parents de l'héroïne ont 12 ans d'âge mental, et ont l'air d'adolescents. C'est pas crédible. L'effet comique est foireux. C'est pathétique. 8/ La copine de l'héroïne est la fille la plus puissante du monde. Elle devient sa copine sans raison et sans aucune logique. Elle fait 1,40 m, a un visage d'ange et sa force ne sert à rien dans l'histoire à part à créer un semblant d'équilibre entre les personnages. Enfin sauf que du coup le «délinquant» passe subitement pour un saint. Et je me suis arrêté là. Je crois que c'est la première fois que j'arrête un manga avant la fin. Bravo, félicitations ! Allez, je mets 1/20. Le point qui laisse planer le doute si seulement j'avais eu le courage d'aller jusqu'au bout.

Plus d'infos sur Clannad à lire sur la page Wikipédia. Je pense d'ailleurs que le jeu vidéo doit être bigrement plus passionnant...

Posté par Lynks à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

samedi 28 janvier 2012

Mangas de la semaine

Ah oui je profite de mon passage sur le blog pour parler de mes petites lectures de la semaine:

  • Dream Team tome 3. J'en ai déjà pas un souvenir impérissable... Le petit mot de l'auteur en début de volume m'a pas engagé à penser que je lirai une oeuvre majeure, malheureusement. Sinon, Chiaki est (enfin) rentré sur le terrain, et c'était bien. Quelques petites cases marrantes aussi. 15/20.
  • GTO Shonan 14 Days tome 3. Bien mieux que les deux premiers volumes, quelques retours aux sources et des gags qui fonctionnent parfois. Dommage que Fujisawa exégère toujours autant ses personnages, car certains valent pas mal le détour (le directeur de Birdland par exemple). Bien ! 16/20.
  • Hideout. Super one-shot. Pour une fois qu'un manga ne s'étale pas sur plusieurs volumes juste pour faire plus de pages... Une petite histoire d'épouvante très bien écrite avec des dessins splendides et une ambiance des plus sombres, sans aller dans les clichés gratuits qui rendent les oeuvres noires si peu crédibles. Et même en 1 tome, l'auteur fait vivre et évoluer ses personnages par des flashbacks et une analyse de leurs vies extrêmement justes. Très bon. 18/20.
  • MxZero tome 10 (dernier volume). J'avais lu les 9 premiers tomes et la série me gonflait, si bien que j'ai acheté le 10ème tome et que je ne l'ai jamais lu. Je ne me suis rendu compte qu'il y a peu que ce volume était en fait le dernier. Du très classique, mais le côté "école magique" donnait quelques idées pas mal, et donc suivre la série était quand même sympa. Bon, la fin est un peu naze, forcément. 14/20.
  • Panzer Princess Punié (one-shot). Je mets un lien vers la couverture parce que franchement j'aurais jamais acheté ce titre si on me l'avait pas offert. Rien qu'à la voir, ce one-shot a l'air moisi. Et je partais avec une grosse valise d'a priori avant de m'y mettre. Bin j'ai été surpris, et positivement. Bon, c'est pas non plus le manga de l'année, mais certaines idées sont vraiment drôles et les personnages, même clichés, ont une certaine tenue dans l'exagération de leurs réactions. Sans parler de Punié qui est complètement barge. Non, j'avoue, j'ai ri a plusieurs reprises, et le titre se lit très très vite. 15/20.

dimanche 25 décembre 2011

Bilan Mangas/BD 2011

Top 10 - Meilleurs volumes lus en 2011

1°/ UNE SACREE MAMIE tome 11
2°/ YOUNG GTO tome 23
3°/ BAKUMAN tome 7
4°/ UNE SACREE MAMIE tome 9
5°/ TORIKO tome 1
6°/ DETROIT METAL CITY tome 3
7°/ DETROIT METAL CITY tome 4
8°/ SUN-KEN ROCK tome 12
9°/ LE CHIEN GARDIEN D'ETOILES (ONE SHOT)
10°/ YOUNG GTO tome 22

Top 10 - Meilleures séries lues en 2011

1°/ LE CHIEN GARDIEN D'ETOILES (ONE SHOT)
2°/ BAKUMAN
3°/ TORIKO
4°/ DETROIT METAL CITY
5°/ UNE SACREE MAMIE
6°/ AISHITE KNIGHT
7°/ HOMUNCULUS
8°/ YOTSUBA&!
9°/ MY E-GIRLFRIEND
10°/ GANGKING

Top 10 - Meilleurs 1ers tomes lus en 2011

1°/ TORIKO
2°/ DETROIT METAL CITY
3°/ AISHITE KNIGHT
4°/ DREAM TEAM
5°/ CAPTAIN TSUBASA
6°/ AU TEMPS DE BOTCHAN
7°/ ACID TOWN
8°/ SHUTTER ISLAND (ONE SHOT)
9°/ GTO SHONAN 14 DAYS
10°/ SPACE CHIEF CAISAR (ONE SHOT)


lundi 4 juillet 2011

Ashirogi-Sensei !!!

En passant dans une grande surface tout à l'heure, j'ai vu que le 7ème tome du manga Bakuman (du duo Tsugumi Ohba / Takeshi Obata) était sorti: aussitôt acheté, aussitôt dévoré ! Ce titre fait partie des rares séries que j'ai envie de lire avec impatience. Honnêtement, c'est sûr que le trait d'Obata est moins beau que sur Death Note. Mais c'est un tel plaisir de suivre les histoires d'Ohba que ça serait démentiel de bouder son plaisir. Bakuman est excellent, et le parcours de notre duo de mangakas Mashiro et Takagi est un pur bonheur à découvrir: les rebondissements se succèdent, le ton est enjoué, sympa et nous donne vraiment envie de connaître la suite à chaque chapitre lu. Une merveille pour ma part, même si je sais que le thème du monde du manga ne plaira pas à tout le monde. Ça va être difficile d'attendre le volume suivant... 19/20.

bakuman_tome_7

PS: J'adore la couverture !

PS2: Quelqu'un sait pourquoi le titre du manga est "Bakuman." (avec un point à la fin) ?

PS3: De bons jeux à me conseiller ?

Un petit air de vacances

J'avais oublié d'en parler parce que je suis parti en vacances tôt le lendemain, mais je me suis lu mercredi dernier le premier tome du manga contemplatif Next Stop de Atsushi Kamijô (titre original: "Sex", pour les puristes). Publié au Japon entre 1988 et 1992, j'avais découvert ce titre dans le magazine de prépublication français Kaméha en 1997. J'ai réussi à me procurer les deux premiers tomes de la version manga sur le net il y a peu (édité par Glénat à l'époque). Même si l'histoire n'est pas transcendante et le genre assez particulier (notamment par le découpage très étrange et la mise en place du scénario somme toute assez tordue), j'adhère totalement aux graphismes et aux codes (un peu à la I'll ("Génération Basket" en VF) pour les traits, le seinen en plus - rappelant les meilleurs films de genre thriller du début des années 90). Après, le titre a quand même vieilli, mais je le lis toujours avec plaisir (même si la France n'a jamais eu droit à la publication des tomes 3 à 7, un scandale...). Atsushi Kamijô aurait quant à lui travaillé récemment avec Buronson (scénariste d'Hokuto No Ken, Sanctuary, Strain, Heat...). Bref, d'agréables souvenirs. 14/20.

1801

lundi 20 juin 2011

Coup de guitare dans la gueule

Ça y est, je recommence à être grave à la bourre dans mes chroniques, et ça va foutre la merde grave ! C'est ça d'être en mode flemme, après ça fait chier... Bon ! Aujourd'hui: le premier tome du manga Detroit Metal City ! Cette série est parue pour la première fois en septembre 2008, et c'est seulement maintenant, 3 ans plus tard, que je la découvre, grâce à DrChewbacca et son excellent blog (http://3615-mavie.blogspot.com/)... quand la série est terminée, a priori. Bref ! Un manga que je n'aurais sans doute jamais découvert si on n'en avait pas fait l'éloge, car les dessins sont vraiment pas très beaux... mais ça serait carrément une erreur de s'y arrêter ! En effet, en lisant les premiers chapitres, je me suis vraiment taper des barres de rire, tant la situation du héros Sôichi Negishi est improbable: musicien calme et pacifique fan de pop suédoise, celui-ci est en réalité le célèbre guitariste et leader charismatique d'un groupe de death metal ! Autant dire que les situations improbables se succèdent, et Kiminori Wakasugi se plaît à entraîner son héros du côté obscur de la force... La traduction française de Sylvain Chollet et l'édition de 12bis sont excellentes, et l'auteur nous gratifie d'un "dictionnaire DMC" magnifique en fin de chaque chapitre. Awesome ! 18/20.

9782356480248FS

mardi 7 juin 2011

Casser la voie

Aujourd'hui, c'était Angel Voice tome 6, de Takao Koyano. Et j'ai été plutôt déçu... Déçu du chara-design qui ne va pas en s'améliorant, déçu des dessins dans l'ensemble, plutôt pas très jolis (notamment les visages qui grimacent et certaines positions des joueurs, parfois totalement foirées), déçu par le découpage de quelques scènes (certaines sont incompréhensibles !), et déçu par l'histoire en général, complètement classique, sans prétention et sans surprise. Bref, pas grand chose de bon là-dedans, du fade, et une fin de volume nulle à chier (mais qui permet de comprendre subitement pourquoi le manga porte ce titre). Le prochain tome à intérêt à être bien meilleur... 11/20.

angel_voice_6

Posté par Lynks à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 23 mai 2011

Cette confiture de bons sentiments me rend malade...

Après le succès de sa première œuvre "Suzuka", Kouji Seo remet le couvert avec un nouveau titre, "A Town Where You Live", où il introduit les mêmes personnages, les mêmes ingrédients, et la même histoire. Quel coquin ce Kouji Seo. C'est donc avec un certain a priori que j'ai lu aujourd'hui le tome 2 de ce manga. Car oui, au début, j'avais peur. Le premier tome avait cette odeur de réchauffé que je n'aime guère, et qui me fait rapidement abandonner certaines titres. Pourtant, et c'est assez rare dans une histoire mêlant romantisme et quiproquos, l'action avance plutôt vite, et c'est une bonne surprise. En effet, combien de fois se dit-on au milieu d'un chapitre "rô naaaaan, j'y crois paaaaas" en se faisant un :facepalm: IRL ? Mais finalement, il se passe quelque chose assez régulièrement, et même si la majorité des personnages sont des cakes, on se prend à espérer qu'Haruto finisse par faire tomber Nanami dans ses filets très rapidement... Mais oui mon grand, t'en fais pas, on sait qu'elles sont toutes folles de toi... Et dire que toute cette histoire va se terminer avec l'héroïne... Sonna baka na! 12/20.

9782811604646FS

Note: Celui qui trouve d'où provient la phrase du titre gagne toute mon estime. Ah oui, c'est vrai qu'avec internet, nul besoin de culture, Google est bien suffisant... :'(