mercredi 4 mars 2015

Lion Heart

Ca y est, j'ai enfin terminé - à nouveau - Final Fantasy VIII. J'avais terminé FF7 en un peu plus de 64 heures (avec le Chocobo Doré et les dernières armes de chaque personnage), je viens de finir FF8 en un peu plus de 72 heures (avec toutes les G-Forces et les dernières armes de chaque personnage). Ca faisait un moment que j'avais pas été jusqu'au bout du 8 et la fin, dans la Citadelle d'Ultimecia, est vraiment excellente. Je regrette pas de m'y être remis. Je me souvenais vachement plus de toute la cinématique de fin, superbe, que de tout ce qui précédait...


dimanche 1 mars 2015

La logique des jeux vidéos

Alors que je me galère la quiche à la fin de Final Fantasy VIII dans la Citadelle d'Ultimecia, alors que je viens de fumer Acarnan de manière on ne peut plus correcte, alors que je suis dans le futur après une compression temporelle, alors que je suis - tout simplement - en train de sauver le monde, on me baisse mon niveau SeeD. Pourquoi, bande de fumiers ? Est-ce qu'il y a un mec, une sorte d'âme errante, omnisciente, qui m'épie en permanence, et qui s'est dit à ce moment-là : « Franchement, ce mec mérite un moins bon grade et moins de salaire... » POURQUOI ? « Ah nan mais là tu t'es mis la Capacité No-Combat, alors t'es pas un vrai de vrai mec ! » Ah d'accord... C'est vrai que, perdre son temps à se taper de la petite fioriture, c'est sûrement un signe hiérarchique important. Mais ?! Serait-ce finalement une analogie à la vie de tous les jours ?!

jeudi 26 février 2015

Nuclide

Note pour plus tard : il ne faut pas piller le Griffon afin de récolter des Nuclides en fin de combat.

Posté par Lynks à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 11 septembre 2011

PlayStation

Je suis tombé sur un petit fascicule apparemment confectionné par l'équipe de Sony France pour la période septembre 1999 - mars 2000 et leur console PlayStation. Ça leur permettait de faire de la pub sur les jeux qui sortaient à ce moment, tels que Gran Turismo 2, Driver, wip3out, FIFA 2000, GTA 2, Tomb Raider - La révélation finale...

Et au milieu de tout ça, un des jeux qui m'aura le plus marqué: Final Fantasy VIII.

Et alors là, attention, voilà le texte de présentation: "Sur la planète Dol, l'académie militaire abrite deux personnages que tout oppose: l'ambitieux et passionné Seiffer et le sérieux, "loup solitaire", Squall. La planète Garbadia, manipulée par la sorcière Meanwhile, vient de déclarer la guerre à Dol, obligeant Squall et Seiffer à s'associer pour le bien de leur pays. Parviendront-ils à mettre fin à cette guerre sanglante ? Vous seul pouvez en décider..."

Magnifique !

Final_Fantasy_VIII

dimanche 17 juillet 2011

Final Fight

Je me posais la question tout à l'heure, alors j'ai fait un peu de recherches sur toutes mes cartes mémoires. Et à part les parties que j'ai perdues (cartes mémoires défectueuses, effacement par mégarde...), voici ce qu'il en ressort:

1°) J'ai joué 764 heures à Final Fantasy VIII, 547 heures à Final Fantasy VII, 520 heures à Final Fantasy XII, 404 heures à Final Fantasy X et 193 heures à Final Fantasy IX.

2°) J'ai exclu du calcul Final Fantasy X-2 et Final Fantasy XIII, aux chiffres ridicules.

3°) Au total, j'ai joué à ces différents Final Fantasy plus de 2.427 heures, ce qui représente environ 101 jours de jeu (ce qui n'est pas tellement que ça au final, non ?).

4°) On voit par ces chiffres que FF8 est bien le FF que je connais le mieux (11 parties commencées pour une moyenne de jeu de 70 heures); d'ailleurs, je pense être incollable sur les 20 ou 30 premières heures de jeu. FF7 arrive en seconde position (c'est quand même le 1er auquel j'ai joué, et donc le plus ancien - 14 ans quand même !) avec 10 parties différentes jouées et une moyenne de 55 heures. Enfin arrive sur la 3ème marche FF12 qui devrait rapidement détrôner FF7 (5 parties uniquement mais une moyenne de 104 heures de jeu dont 1 partie en cours...).

tumblr_l83pvbb2x31qd5n9xo1_500

http://the-black-mage.tumblr.com/post/1051461451/squall-diablos-final-fantasy-viii

samedi 13 février 2010

Résultats d'examen

Aujourd'hui, et ce pour la "x"ième fois, je passais l'examen du Seed de Final Fantasy VIII. Ce qui est rigolo, c'est qu'à chaque partie, on obtient un résultat différent. Voici celui du jour:
Comportement: 0
Jugement: 60
Attaque: 100
Intelligence: 100
Points déduits: 10
Bonus:100
Niveau Seed: 7
Explications:
Apparemment, le Comportement serait rapport à la vitesse dont le groupe rejoint la plage à partir du moment où il est dans la tour. Comme j'ai rejoint Quistis à moins de 30 secondes de la fin du compte à rebours, ce résultat de zéro ne m'étonne guère...
Le Jugement serait quant à lui calculé de la même manière, mais au moment du combat contre Ifrit dans la Mine de Souffre. Il faudrait le vaincre alors que le chrono a moins de 30 secondes pour avoir 100. Bon, je devais être dans les trois dernières minutes probablement...
L'Attaque correspond au nombre d'adversaires vaincus. En l'occurrence, je me suis éclaté: il faut en tuer 75 au minimum pour arriver à 100. Les doigts dans le nez.
L'Intelligence correspondrait au nombre de fois où le groupe fuit durant l'examen du Seed sur le terrain. Face à Goliath, il est impossible de ne pas fuir: le premier combat est obligatoire, et Goliath invincible. Donc, pour avoir le score maximal, il ne faut fuir qu'une seule fois, à cet instant-là.
Mes "points déduits" correspondent en réalité à l'évaluation "Attitude". Malheureusement, il ne faut pas parler aux autres élèves sur le chemin et moi j'ai parlé à tout le monde, du coup ça m'a fait un score négatif... Il y a également d'autres actions pénalisantes (sauter de la corniche, ne pas faire fuir le chien, ne pas se planquer dans le pub...) mais celles-ci coulent presque de source.
Enfin, pour avoir le "Bonus" de 100 points, il faut vaincre Goliath. De préférence sur le pont, c'est là que c'est le plus simple. Le marteler à coups de Golgotha Invoc+100 et de FoudresX, voilà la rançon du succès. Enfin, je faisais pas le fier quand il me restait que deux minutes à la fin du combat, il valait mieux se grouiller !
Le résultat est donc un niveau de Seed 7, c'est-à-dire le nombre de points obtenu divisé par 50. Ici 350 divisé par 50, soit 7. Si ça ne tombe pas juste, c'est arrondi à l'inférieur.

SquallLeonhart_final_fantasy_viii

jeudi 7 janvier 2010

Adel est pris qui croyait prendre

Profitant de cette journée neigeuse et chômée, je me suis remis sur ma partie de Final Fantasy VIII. Et preuve qu'aucune partie n'est inutile, j'ai remarqué le détail suivant: sur le grand écran de Timber brouillé par des ondes, du texte en anglais est écrit. Je ne sais pas si c'est la taille de mon nouvel écran qui fait ça, mais je n'avais auparavant jamais remarqué que ces suites de signes, et donc de lettres, signifiait quelque chose. Mieux, il semblerait qu'il y soit écrit les choses suivantes, sur 3 lignes infiniment répétées (à peu de choses près, j'ai eu du mal à tout distinguer):
BRINGMEBACKTHEREIAMALIVEBRING
IWILLNEVERLETYOUABOUTMEBACKIWILLN
FORGETABOUTMEIWILLNEVERLETYOU
On peut alors en détacher les phrases suivantes: "Bring me back there", "I am alive", "I will never let you forget about me". Il paraîtrait qu'il s'agit d'Adel essayant de communiquer...

squall_timber_train

mercredi 21 janvier 2009

Pensées en vrac

Après bien des années à haïr au plus haut point ce que représente le quidam humain moyen et à supporter non sans séquelles ses états d'âmes et ses agissements inintéressants, j'ai fini par me demander pourquoi une telle attitude de ma part, si solitaire et tellement en marge.
Certes, au début, il s'agissait surtout de se construire soi-même et de se protéger face à la cruauté de ce que représentait la masse émergente d'élèves stupides et sans intérêt que peut représenter ses camarades de classe. Mais, au fur et à mesure, on y prend goût, on montre un visage noir, froid, distant et fermé, on affiche un état que les autres comprendront et - espère-t-on - fuiront pour éviter d'avoir à voir venir des imbéciles sans esprit. Bien entendu, il y a toujours eu des exceptions - je ne dénigre pas ceux qui auront été mes précieux amis au cours de ces quelques années de ma vie - mais il n'empêche que la grande majorité n'était que mouton dont l'existence ne valait en réalité guère mieux que la mienne - encore eut-il fallu en avoir conscience à cette époque.
Finalement, cela reste. On apprend au fur et à mesure de l'existence que d'autres sont dans le même cas que soi, et qu'on est pas tellement seul finalement. Alors on s'ouvre, on parle, et on lie davantage de connaissances qu'on aurait pu le croire au départ. Mais on se rend finalement compte, suite à ces discussions, que la situation n'a guère évolué depuis toutes ces années. Evidemment, il est devenu commun d'aimer les mangas, le dessin, internet, les jeux vidéos, la musique électronique, et toute sortes de choses. Il n'empêche, je ne me suis jamais retrouvé dans les termes génériques de teuffeur, de geek ou de nolife, parce que ces gens-là étaient trop affûtés dans leurs arts respectifs ou trop intelligents dans un domaine précis auquel je ne comprenais absolument rien. Finalement, non seulement je n'avais rien de particulier, mais pire: j'étais même moins bon dans bien des domaines qui me paraissaient au départ si représentatif de ce que j'étais.
Alors, finalement, c'est à cette place que je suis. Et je m'y complais. J'en ai rien à foutre d'acheter des tonnes de mangas et de les lire au boulot en solo dans mon coin, de dessiner n'importe où dès que j'en ai l'occasion et un crayon sous la main, de rester des heures à parler avec des gens sur MSN ou sur des t'chats, à écumer les forums ou à surfer comme un aliéné, de jouer aux jeux vidéos pendant des heures et refaire les mêmes parties des jeux de Square Enix indéfiniment sans y venir jamais à bout ou d'écouter de la musique à fond dans mon appartement dans un mélange des genres psychédélique. C'est comme ça.
Pas la peine de me faire chier en me demandant si je veux faire ci ou ça. Je veux pas. Je suis bien chez moi à mater Kaamelott, à jouer à Final Fantasy VIII ou à écouter Daft Punk. C'est l'essence même de ma vie, c'est ce que je suis, et c'est ce que je serais encore pendant un long moment.

lotus_esprit